Billets Opodo
Billets Expedia
Billets Vivacan.
Billets Ebookers
Billets Govoya.
Billets Voy-sncf
Billets Lastmin.
Billets Termi. A
 
Aide

 
 

Promos avion 
   Opodo

Promos avion
   Expedia

Promos avion
   Govoyages


 
 

Un Hôtel ?
Visas
Santé
Conseils


 





>Voyagez confortablement
>Les causes du jet lag
>Les effets du jet lag

>>Combattre le jet lag
L'intensité du stress aérien que vous aurez à subir dépendra de votre préparation. C'est une évidence, mais plus cette préparation sera bonne moins les symptômes se feront sentir.

Avant le départ
>
Organisez vos affaires personnelles et professionnelles de façon à monter à bord bien reposé, sans excitation ou inquiétude excessive.
> Pas d'alcool la veille du départ, et pour être en forme le moment venu, faites des exercices physiques dans les quelques jours le précédant.
> Dormez correctement, la veille.
> Evitez d'entrer en contact avec des personnes souffrant de grippe, de rhume ou d'autres maladies. Vous-même si vous êtes enrhumé, le fait de voyager aggravera certainement vos symptômes, aussi est-il parfois sage de repousser votre départ

Vol de nuit, vol de jour
C'est un choix totalement personnel, certaines personnes préférant voyager le jour d'autres la nuit, d'autres encore sont indifférentes. A vous de voir.

Est ou Ouest
Bien qu'il semblerait que le stress aérien soit plus important lorsque l'on voyage d'ouest en est, là encore d'autres personnes y seront plus sensibles dans le sens inverse.

Consommation de boissons
> L'absorption de boissons non alcoolisées permet d'atténuer la déshydratation provoquée par l'air sec de la cabine.
> Buvez de l'eau plutôt  que du café, du thé ou des jus de fruits.
> Evitez l'alcool, loin de combattre la déshydratation, son effet est plus toxique dans l'atmosphère raréfiée d'une cabine d'avion plutôt qu'à terre.

Pour vous aider à dormir
Masques pour les yeux, boules quiès, cale-nuque, oreillers gonflables, sont des accessoires susceptibles d'améliorer la qualité de votre sommeil pendant le vol. 
N'hésitez pas à retirer vos chaussures pour diminuer la pression du sang au niveau de vos pieds. 
Certaines compagnies aériennes mettent à disposition de leurs passagers des chaussons souples de type chaussette. 
Demandez à l'hôtesse de vous en fournir une paire si vous n'avez pas pris la précaution d'en emporter avec vous.

Exercices d'assouplissement
> N'hésitez pas à vous lever à intervalles réguliers pour effectuer des exercices d'assouplissement, et faire des aller-retour le long de la cabine ainsi que des petites rotations et exercices d'étirement tout en restant sur votre siège. Cela aidera à à diminuer la sensation de gêne engendrée par le gonflement de vos membres inférieurs.
> Si vous en avez la possibilité, lors des escales descendez de l'avion pour faire des exercices ou tout simplement quelques pas. Toutes ces petites choses peuvent prévenir la formation de caillots sanguins et vous éviter les pénibles traumatismes qui y sont associés.

Douches
Là encore, si lors d'escale vous avez la possibilité de prendre une douche, n'hésitez pas, cela permettra à vos muscles de se revigorer et à votre sang de mieux circuler.

Médicaments
> Mélatoline : Remède pour les uns, placebo pour les autres, la prise de mélatonine pour combattre le jet-lag est très controversée. A vous de décider avec l'accord de votre médecin traitant, si elle s'impose.
> Somnifères : Certaines personnes recourent aux somnifères pour atténuer les effets du jet-lag. Très mauvaise idée. Comme pour l'alcool, les effets des somnifères se font plus ressentir en vol que sur terre, et provoquent ainsi un état semi-comateux qui empêche les mouvements naturels de votre corps. Le sang alors ne circule plus, et reste "coincé" dans les membres inférieurs, augmentant ainsi les risques de caillot.



Texte reproduit avec l'aimable autorisation de www.muskadia.com

© 2002 Comparavion.com - Tous droits réservés